Par Claudia Carbajal

Après des années de travail, ASER Beyond Basics est maintenant prêt. Les outils sont finalisés, les partenariats réglés et les livrets d’enquête imprimés. Le bureau du Centre ASER à Delhi est presque vide. Les équipes centrales et étatiques ont été déployées pour former des volontaires, suivre l’enquête et réaliser les activités de contrôle des données nécessaires pour assurer une mise en œuvre de qualité dans 29 districts en Inde.

ASER est fascinant parce que, entre autres, il s’agit d’une enquête citoyenne. L’enquête est conçue au bureau central ; mais la collecte des données est assurée par des bénévoles gérés et suivis par les équipes centrales et étatiques de l’ASER. Ces volontaires acquièrent une connaissance directe de la réalité de diverses populations ainsi qu’une expérience pratique dans le domaine. Pour l’équipe centrale, les volontaires constituent essentiellement un allié. L’échelle d’ASER ne serait pas possible sans leur participation.

La mise en œuvre réussie et la gestion des enquêteurs exigent un processus de planification et de formation exceptionnel. Les membres des équipes centrales et d’état ont été formés pour être le lien critique entre l’Unité d’évaluation d’ASER et les volontaires. En raison de la complexité de l’enquête et des procédures, les préparatifs ont été approfondis. Des manuels ont été développés et des outils de formation conçus.

Les membres de l’équipe d’ASER travaillant en tant que formateurs, ont ensuite passé des heures avec les volontaires, à la fois dans les salles de classe et sur le terrain pour maîtriser le contenu et assurer un processus d’enquête de qualité. Les formateurs sont chargés de transmettre les connaissances techniques, de former aux bonnes procédures et de transmettre la motivation et l’importance du travail d’ASER.

Je faisais partie de la mise en œuvre de Beyond Basics effectuée par Haryana. Lors de la première étape, l’université partenaire fut Jindal Global University. En raison des contraintes de calendrier académique, la formation a été organisée en quelques sessions intenses. Nous avons couvert les procédures, les pratiques sur le terrain, et essayé de motiver les volontaires à s’intéresser personnellement à la qualité de leur travail. Étant donné que le groupe d’âge cible pour l’enquête est de 14 à 18 ans, et que des questions personnelles sont posées, un aspect important de la formation consistait à mettre l’accent sur la confiance et la sensibilité.

Tôt le matin du premier week-end de novembre, les volontaires et les moniteurs ont été répartis dans le district d’Haryana qui avait été retenu, et y ont passé toute la journée à visiter les foyers et à interagir avec la communauté locale. C’était impressionnant de voir les résultats qu’un plan d’entraînement détaillé et des formateurs motivés pouvaient réaliser en seulement quelques jours. Avec l’aide des formateurs de l’ASER, les volontaires pouvaient suivre les procédures telles qu’elles ont été enseignées. Les processus de cartographie, d’échantillonnage et d’enquête ont été suivis avec précision. Les bénévoles ont atteint un équilibre entre la collecte de données de qualité et l’interaction sensible avec les jeunes.

Pendant que mon groupe était sur le terrain à Haryana, de nombreux autres groupes dans plusieurs autres États entreprenaient la même activité. Des efforts similaires sont menés dans 28 autres endroits. Différents moniteurs, différents bénévoles, différents villages, mais le même objectif : collecter des données de qualité sur les futurs adultes de l’Inde.

L’Inde compte un noyau de jeunes âgés de 14 à 18 ans. Cependant, les informations sur leurs capacités, aspirations, sensibilisation et activités sont limitées. Beyond Basics, à travers ses bénévoles et les membres de l’équipe d’ASER, construit des informations plus complètes concernant cette frange importante de la population. Avec une compréhension plus complète de cette couche

de la population, nous pouvons construire des politiques plus intelligentes, fondées sur des réalités quantifiables et permettre aux générations futures d’atteindre leur plein potentiel.

Blog initialement publié sur le blog de l’ASER