Atelier EaBN en Inde : Raconté par des Tweets

Du 14 au 18 novembre, 20 participants de 12 pays, se sont réunis au Centre PACE de Pratham à Aurangabad, en Inde, pour un atelier d’une semaine, axé sur le modèle « Enseigner au bon niveau » (EaBN) de Pratham. 15 participants provenaient du Réseau d’action du peuple pour l’apprentissage (Réseau PAL).

Pratham a été créé il y a plus de 20 ans en Inde. Dès le début, sa mission était la suivante : « Tous les enfants à l’école et en train de bien apprendre ». En 2005, Pratham a facilité le premier Rapport national sur l’état de l’éducation (ASER). Les données de l’ASER montrent qu’en Inde, près de 100 millions d’enfants accusent un retard d’au moins 2 à 3 ans, selon les attentes du programme.

La méthodologie EaBN a évolué à la suite du mouvement national « Read India », que Pratham conduit depuis une décennie. L’objectif du mouvement est que tous les enfants en Inde devraient être capables de lire, d’écrire et de faire des calculs de base. Le modèle EaBN commence par évaluer les enfants en utilisant des tests simples individualisés, puis les regroupe en fonction de leur niveau d’apprentissage plutôt que de leur âge ou de leur niveau. L’instructeur mène une série de jeux et d’activités interactifs et amusants, pour aider les enfants à acquérir les compétences de base nécessaires pour passer au niveau supérieur.

Les participants du Réseau PAL ont manifesté un vif intérêt pour l’utilisation des données collectées à partir des évaluations citoyennes, afin de faciliter des programmes ciblés pour améliorer l’apprentissage des enfants qui ont été laissés pour compte. La méthodologie EaBN est parfaitement adaptée aux pays du Réseau PAL qui effectuent régulièrement des évaluations de l’apprentissage de base, menées par les citoyens au niveau des ménages, sur 3 continents.

A la suite de l’atelier EaBN, 7 pays du Réseau PAL se sont engagés à planifier et à exécuter leur propre projet pilote EaBN dans les six prochains mois. Le Réseau PAL se réunira de nouveau en mai 2018, pour que les participants puissent s’informer mutuellement des progrès réalisés et planifier la prochaine phase du travail.


Pour en savoir plus sur l’EaBN, cliquez ici : http://pratham.org/impact/documents